Le Chien

de Jean-Marc Dalpé


Traduction : Eugène Durif


Mise en Scène : Rosemary Fournier

Présentation

affiche Le ChienUn soir de juillet. Une maison mobile au bout d’un chemin de terre.
Un soleil fou qui ne veut pas aller se coucher dans le ciel immense du Nord.
Un fils, Jay qui revient au pays après sept ans à courir les routes, à flamber sa jeunesse aux Etats-Unis.
Un père seul et ivre au milieu d’une famille qui ne le supporte plus.
Un père qui n’a d’autre nom que celui de « le père »
Un chien enragé aboie. « T’es encore vivant toé ? «


"Le Chien" est l'histoire du retour d'un fils en quête d'amour. A travers le drame de l’identité de cet homme, c’est aussi celui de tout un peuple. Affrontements, haine et amour avec ceux qui sont restés et qui apparaissent dans un temps éclaté où se mêlent les époques et les scènes, avec une alternance de scènes drôles et dramatiques.
Cette pièce porte en son coeur l'histoire de la filiation, celle qui forge l’ identité qui nous construit ou nous détruit, c’est selon. Mais une histoire qui nous touche toutes et tous et qui nous emmène très loin.
On n'oublie jamais son passé. C'est comme si, nous dit l’auteur français Jean-Luc Lagarce celui-ci était, "un pays lointain d'où on est issu et qui nous définit à jamais". Le chien est une pièce forte qui nous renvoie à nos propres existences.

Aide à la navigationPlan du site© Gaspard Viot 2007